Association Amis Juristes de Djibouti (AJD)

Association Amis Juristes de Djibouti

Pays: Djibouti
Point focal: Mohamed Abayazid, Secrétaire Général
Email: email hidden; JavaScript is required
Téléphone: +253 77 826531 / +253 77 840530

Mission et vision

Informer, former et vulgariser les instruments juridiques nationaux et internationaux auprès des acteurs du secteur privé et à tous les composants de la société civile, afin de les sensibiliser aux mieux et d’une manière constructive pour plaider auprès des institutions publiques le renforcement des mesures et des moyens de lutte contre la corruption, contre la drogue, contre le traite et trafic des être humains.

Description générale des activités de l’OSC dans la lutte contre la corruption

A travers nos projets et nos activités, notre organisation composée des juristes de différents horizons juridiques (magistrats, juristes, conseillers juridiques) sensibilise et forme différentes catégories des citoyens sur la mise en œuvre et application des instruments juridiques de lutte contre la corruption, lutte contre la drogue et lutte contre le trafic des êtres humains. Nous dispensons des formations en organisant des ateliers d’information pour les acteurs du secteur privé et la société civile.

Description spécifique des activités de l’OSC en lien avec la CNUCC et son mécanisme d’examen, bonnes pratiques et leçons apprises

D’emblée, on peut appréhender difficilement la mise en place d’une structure regroupant l’ensemble de juristes s’inscrivant dans le mouvement de la modernisation et d’harmonisation de notre système juridique. Néanmoins, la création de cette structure s’avère indispensable pour faire évoluer notre système droit et pour suivre aux mieux la cadence de la mondialisation menacée par le phénomène de la corruption.

Dans ce contexte qu’a été initiée l’idée de la constitution d’une telle structure par les jeunes juristes de divers horizons, désireux d’effectuer des recherches, ou lancer des réflexions et des débats sur les différents thèmes portant sur le droit Djiboutien.

D’une manière générale, notre pays évolue dans un ordre juridique singulier, où coexistent plusieurs systèmes juridiques tel que le droit musulman, le droit coutumier, et le droit moderne. Cette situation traditionnellement laisse présage une coexistence conflictuelle. Toutefois, ce pressentiment n’est qu’illusoire pour nous, car on constatera que cette coexistence revêt un caractère pacifique.

En effet, pour mettre en exergue la singularité dans notre ordre juridique, il est indispensable d’entreprendre des recherches scientifiques pour harmoniser, le rendre compréhensible aux justiciables, aux investisseurs étrangers et à toutes personnes intéressées.

Cette association va permettre de développer le cercle vertueux des échanges entre les universitaires, les praticiens du droit et les différents partenaires publics et privé.

Pour l’instant, les membres de notre association utilisent leurs privilèges pour défendre directement auprès de divers intervenants la mise en place d’un mécanisme d’examen de la CNUCC. Nous avons plaidé à l’autorité publique de la mise en place de la commission nationale de lutte contre la corruption dans la moitié des membres qui composent viendrait de la société civile. Actuellement, l’un de membres de notre association est nommé secrétaire général de la Commission nationale de lutte contre la corruption. Ce qui démontre l’importance et l’influence de notre association dans la lutte contre la corruption et la lutte de trafic des êtres humains. Notre association est plus que motivée pour étendre ses actions en développant le nouveau programme d’assistance légale et de conseils aux acteurs de la société civile et du secteur privé.

Événements anti-corruption qui se dérouleront dans votre région en 2017

Notre association a l’intention de participer, de contribuer et encore de s’associer à tous les événements portant les thématiques de la lutte contre la corruption, de la lutte de trafic des être humains, de lutte contre la drogue, qui se dérouleront dans la région, sur le continent et voir au niveau international.

Si vous ou une personne de votre organisation avez participé à un atelier sur la CNUCC et son mécanisme d’examen organisé par la UNODC / la Coalition de la CNUCC, merci d’indiquer qui, quand et où

Monsieur Mohamed Abayazid a participé à la session de formation sur la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC) et son mécanisme d’examen à Dakar, République du Sénégal, du 18 au 21 juin 2013. Au niveau national, je suis responsable de la planification et de la préparation des programmes de formation pour Les associations locales sur le mécanisme d’examen de la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC).

Civil Society