Travailler avec le secteur privé

Pourquoi les organisations de la société civile devraient-elles établir des alliances avec le secteur privé ? Pourquoi le secteur privé a-t-il intérêt à s’appuyer sur la CNUCC ? Comment la société civile peut-elle travailler avec le secteur privé sur ces questions ?

Le secteur privé a un rôle important à jouer dans la promotion de l’application de la CNUCC. Les entreprises et les associations professionnelles sont intrinsèquement affectées par la corruption et elles peuvent constituer des alliés influents pour œuvrer en faveur d’un changement. En formant des alliances stratégiques avec des acteurs du secteur privé, les organisations de la société civiles peuvent renforcer leurs efforts de lutte contre la corruption.

Si la CNUCC s’adresse aux Etats, elle comporte des dispositions qui ont des implications directes pour les entreprises privées et publiques dans les pays signataires. Il est ainsi dans l’intérêt des entreprises de :

  • Comprendre le contenu de la CNUCC et ses avantages en tant que cadre international de lutte contre la corruption
  • Soutenir le travail de plaidoyer en faveur de la mise en œuvre de la convention et du suivi de son application dans les pays où elles opèrent
  • Mettre en place des mesures préventives et adopter une approche collaborative en conformité avec les dispositions de la CNUCC

Pourquoi le secteur privé a-t-il intérêt à soutenir la CNUCC

Un environnement de concurrence équitable dans lequel la corruption ne joue aucun rôle est idéal pour développer un secteur privé florissant. De nombreuses entreprises ont appris à leurs dépens que :

  • La corruption ajoute un coût supplémentaire à la conduite des affaires
  • Une compagnie qui commence à verser des pots-de-vin s’expose à une situation d’extorsion permanente
  • Ce type d’activité risque d’entraîner de lourdes sanctions juridiques et règlementaires
  • Se livrer à des actes de corruption risque de compromettre la réputation d’une compagnie

Ressources utiles

Guide pour la société civile : la CNUCC et le secteur privé : Transparency International a publié une brochure d’information sur la création de partenariats avec le secteur privé sur des initiatives de lutte contre la corruption et de plaidoyer.

Ce guide comprend un résumé des dispositions qui s’appliquent aux entreprises, explique pourquoi il est dans l’intérêt des entreprises de soutenir l’application de la CNUCC et propose des conseils et des stratégies aux organisations de la société civile qui souhaitent travailler avec le secteur privé.

Guide pour la société civile: la CNUCC et le secteur privé

Vidéos didactiques : Jermyn Brooks et Soji Apampa évoque les aspects fondamentaux du travail avec le secteur privé dans les vidéos ci-dessous.

[Entretien vidéo 1: Jermyn Brooks (à venir)]
[Entretien vidéo 2: Soji Apampa (à venir)]

Jermyn Brooks (Royaume-Uni – Allemagne) préside le comité consultatif d’entreprises de Transparency International. Il est également membre du conseil d’administration de Transparency International et préside le groupe de travail sur le 10e principe du Pacte mondial des Nations unies.

Soji Apampa (Nigéria) est le co-fondateur de l’Integrity Organisation, au sein de laquelle il a contribué à initier la « Convention on Business Integrity », qui vise à promouvoir l’éthique, la transparence et la concurrence équitable dans les pratiques commerciales, dans le secteur privé comme dans le secteur public.

Global civil society network promoting the implementation and monitoring of the United Nations Convention against Corruption (UNCAC)