Gouvernance de la coalition

Document constitutif

Le document constitutif est le texte fondamental qui régit la Coalition UNCAC en établissant les règles fondatrices présidant au développement de la coalition, à ses procédures de planification et d’organisation, ainsi qu’à l’esprit de son travail. Les activités de la coalition et son mode de gouvernance sont également régies par son règlement intérieur.

» Lire l’intégralité du document constitutif de la Coalition UNCAC en anglais (version française bientôt disponible).

» Lire le règlement intérieur de la coalition en anglais (version française bientôt disponible).

Vision

La coalition a pour vision un monde où la corruption est contrée efficacement grâce à des actions transparentes, participatives et collaboratives, en accord avec un cadre juridique international accepté par tous, représenté en particulier par la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC).

Mission

La coalition UNCAC a pour vocation de renforcer la collaboration entre différentes organisations de la société civile dans le monde pour mobiliser la société civile à l’échelle nationale, régionale et internationale, afin de promouvoir la ratification, la mise en œuvre et le suivi de la CNUCC.

Comité de coordination

La coalition UNCAC est régie par un comité de coordination composé de douze membres, dont les responsabilités incluent :

  1. Coordonner et contrôler les actions mises en œuvre par le secrétariat de la coalition
  2. Superviser le développement et la mise en œuvre de la stratégie de la coalition
  3. Promouvoir les activités de la coalition et ses projets, ainsi qu’aider à trouver des possibilités de financement
  4. Communiquer les positions de la coalition à un large public
  5. Convenir de l’emplacement et du contenu des assemblées générales des membres
  6. Approuver l’adhésion de nouveaux membres
  7. Faire en sorte que les déclarations de la coalition soient publiées rapidement et efficacement
  8. Contribuer à organiser le soutien apporté aux membres de la coalition, notamment en ce qui concerne l’assistance aux membres soumis à des attaques en raison de leurs activités anti-corruption

Les sièges du comité de coordination sont alloués comme suit :

  • 8 sièges régionaux : un siège pour, respectivement, (a) l’Afrique subsaharienne ; (b) le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ; (c) l’Asie centrale et orientale et le Pacifique ; (d) l’Asie du Sud ; (e) l’Europe et (f) les Amériques, plus deux sièges supplémentaires pour les deux régions comprenant le plus de membres au sein de la coalition
  • 2 sièges pour les organisations internationales
  • 1 siège pour les membres individuels
  • 1 siège pour le secrétariat

Les membres du comité de coordination sont élus pour des mandats de deux ans.

Les élections du premier comité de coordination ont eu lieu en avril 2011. De nouvelles élections partielles sont tenues chaque année au mois d’avril.

Vous trouverez des informations complémentaires concernant le comité de coordination dans le document constitutif disponible ci-dessus.

Global civil society network promoting the implementation and monitoring of the United Nations Convention against Corruption (UNCAC)